Découvrir Ecuelles     La mairie     Enfance     Vie locale     Bibliothèque     Urbanisme  
 

Histoire
Ecuelles en chiffres
Monuments
Circuit promenade
Venir à Ecuelles
Plan de la ville

Téléchargez
l'Ecuellois
Décembre 2016

anciennes parutions

Monuments historiques

l’église Saint-Rémi

Inscrit aux Monuments Historiques : 1926
Matériaux : grès, meulière

Cette église massive remonte, pour le choeur, au XIIIe siècle et, pour la nef, à la transition des XIIIe et XIVe siècles. Le clocher et l'abside carrée éclairée par un triplet datent du XIIIe siècle, ainsi que les colonnettes à gorges du choeur voûté à double tore. Le clocher carré en pierre est réduit d'environ 2m en 1840. À plan basilical se terminant par un chevet droit, l'église Saint-Rémi ne possède pas de collatéraux. L'unique nef voûtée en pierre, à pendentifs avec dosserets ramifiés, est du XVe siècle. La sacristie actuelle est une ancienne chapelle. Cette église est détruite pendant la Révolution ; grâce à des dons, les habitants la font restaurer en 1880. Elle est dédiée à Saint-Rémi, dont la vie est connue par différents textes, dont la Vita Sancti Remigii, écrite par Hincmar, archevêque de Reims de 845 à 882. Né vers 437, Rémi est évêque de Reims dès l'âge de 22 ans et baptise Clovis vers 496. La légende lui attribue différents miracles dont le miracle de la sainte Ampoule. La colombe du Saint-Esprit apporte à Rémi du ciel une ampoule d'huile sainte, avec laquelle il baptise le roi des Francs. Cette ampoule est conservée dans l'abbaye Saint-Rémi, à Reims, jusqu'à sa destruction lors de la Révolution. Le culte de Saint-Rémi est étroitement lié à celui de la monarchie capétienne, dont les sanctuaires sont la cathédrale de Reims et la basilique de Saint-Denis.

l’écluse



Matériaux : bois, métal
Datation : ? XVIIIe siècle

Située sur le canal du Loing, cette écluse porte le numéro 17, station précédée par celle d'Épisy. L'Orvanne est retenue dans une pièce d'eau qui tombe en cascade. À l'époque de la plus grande activité sur le canal, les bâtiments liés au transport du charbon sont rassemblés en ce point stratégique. Les haleurs reçoivent un numéro d'ordre et attendent, avant de repartir, que leur cargaison soit vendue à Paris. L'offre étant supérieure à la demande, certains bateaux restent en attente jusqu'à dix-huit mois.

La vanne de barrage



Matériaux : bois, métal
À l'extrémité de l'étang de Ravanne, cette vanne est disposée sur un ouvrage d'art en pierre et fixée sur un portique en bois. Cinq portes se meuvent verticalement entre dix coulisses pour retenir ou laisser passer l'eau.

Le pont de Ravanne



Datation : ? XVIIIe siècle

Dans le parc loti de la résidence de Ravanne, ce pont, formé de trois arches surmontées d'un parapet, enjambe l'Orvanne. Datant du règne de François Ier, il fait partie du domaine de Ravannes, duquel seuls subsistent une glacière et un étang.